kokeshi pique-épingles et porte-ciseaux

Bonjour à tous et à toutes,

 

J’avoue que vous m’avez manqués : vos  « j’aime », vos commentaires…

Mais , je suis là ! Avec une petite kokeshi, cette poupée japonaise qui est offerte pour prouver son amitié ou son amour à la personne qui la reçoit. Je vais d’ailleurs l’offrir à une dame âgée qui fait de la couture et de la broderie pour lui prouver mon amitié .

Ici, en plus, elle a été voulue utile : pour piquer ses épingles, son aiguille à broder et sa paire de ciseaux de broderie.  De cette façon, quand on a un petit ouvrage en cours, tout est rassemblé grâce à cette demoisellle et cela nous évite de perdre notre temps à chercher notre aiguille, nos ciseaux…

IMG_0403IMG_0401IMG_0400 (2)IMG_0405

 

Elle a été réalisée en feutrine et d’après un patron de « the cinnamon patch ».

La feutrine est très agréable à travailler. On utilise des points de broderie aussi pour la finition de l’ouvrage.
Ici, j’ai utilisé du point avant, du point f’étoile, du point de feston et du point de noeud colonial.
Il existe plusieurs façons de réaliser le point de noeud. J’ai choisi celui-là parce que je trouve qu’il a un beau rendu et une fois qu’on à la main, il est très facile.En fait , on passe son fils sur l’aiguille en forme de huit puis on le maintient et on tire et on a un joli point de noeud.

 

A bientôt mes amis, je vous réserve encore d’autres idées pour mettre vos talents à profit.

 

 

Petit panier à partir d’un carré

Bonjour les vacanciers et vacancières. Que vous soyez à visiter les plus jolis coins de notre planète ou que vous restiez chez vous, il y a plein de moyens de profiter de vos vacances.
Comment?  En s’offrant un moment de détente à la Grange aux tissus à Habaru par exemple en y allant coudre un petit projet dans une ambiance conviviale.

Moi, j’y ai réalisé un petit panier tout minouche à partir de simple carrés. C’est tout bête et le résultat est là.

J’en ai fait  un de 40 cm de côté. Dans celui-là, je compte mettre le pain quand je déjeune . C’est toujours plus gai de manger à une jolie table, même si on est seul, peu importe, la première personne à chouchouter : c’est soi-même !

L’autre , je l’ai fait plus petit et j’y ai placé une petite plante. Pourquoi pas ? Toutes les idées sont bonnes quand elles sont créatives !

Pour le grand panier, j’ai utilisé un molleton souple et pour le petit, un molleton plus rigide. C’est affaire de goût et de l’utilisation qu’on veut en faire.

 

Bonnes vacances !

Etui à lunettes avec le joli tissu d’Odile Bailloeul

Les lunettes, elles se baladent souvent un peu partout où elles ne devraient pas. C’est parce qu’il leur manque un joli étui pour s’y blottir.

DSC01529   DSC01530

Un matin, j’ai reçu cette merveilleuse enveloppe, ça donne envie de faire travailler vos petits doigts de fée un si joli envoi.

DSC01532

Dedans, il y avait les tissus et tout le matériel pour réaliser cet ouvrage.

Expéditeur : Odile Bailloeul

Je vous recommande chaudement ses tissus qui ont des coloris très gais et le velours qui est de très bonne qualité.

 

 

Visite d’un nuton

J’entendais un murmure…. Mes chats ? Je regarde à droite, à gauche : rien. Puis j’entends un bruit de grelot à mes pieds : j’abaisse mon regard vers le sol et oh, surprise : un petit nuton avec une grande barbe blanche.

DSC01522-(3)

Ecoute , me dit il, la grotte où je vis est en travaux, je rénove ! Mais en attendant, il me faut une maison et je veux que tu m’en couses une. Tu te souviens l’autre jour, tu avais laissé ta paire de baskets avec une semelle décollée, le matin, quand tu t’es levée, elle était réparée, c’était moi. Alors, maintenant, je te demande de me rendre également un service.

Et si je ne te couds pas ta maison ?

Et bien, je viendrai chatouiller tes pieds toutes les nuits.

DSC01521

Voilà sa petite maison et je lui ai même mis des fleurs devant la fenêtre.

Quand il retournera dans sa grotte, je garderai cette petite maison sur un guéridon pour les autres nutons, farfadets, gobelins, korrigans qui voyageraient dans notre belle région et chercheraient un gîte pour la nuit.

Il faut toujours être attentifs à tout ce qui nous entoure et agir avec empathie, ne l’oublions jamais.

 

 

 

 

 

 

Réalisation d’un joli projet de Marie Suarez

Bonjour,

Comme les hirondelles, je suis de retour. J’avais fait une migration intérieure au coeur de l’hiver, histoire de me réchauffer les neurones !

Renouveau, me revoilà et pourquoi pas, une nouvelle demeure. Alors, quoi d’autre qu’un joli panneau mural pour souhaiter la bienvenue à la famille et aux amies.

DSC01519

 

Ce petit panneau comporte plein de techniques différentes : il y a l’arbre qui a un tronc appliqué et un feuillages de yoyos ( je vous ai expliqué la technique dans un article antécédent, ici). Les petits coeurs sont des appliqués en feutrine et du point de tige pour les rubans . Bienvenue est brodé au point avant. Les côtés sont des assemblages de petits rectangles. Et le quilting pour terminer l’ouvrage.

DSC01517       DSC01516

 

 

 

Panneau de Pâques

Bonsoir,

Le joli panneau de Danielle Leyder m’a donné envie d’en faire un, lorsque j’ai lu son commentaire : « j’ai préparé mon panneau de Pâques et vous? »

DSC01502  DSC01504

J’ai trouvé le modèle dans le dernier magasine « Sandra » mais je l’ai un peu modifié car certaines choses ne me plaisaient pas. Puis je voulais que ce soit mon panneau et pas une copie conforme d’un autre ouvrage.

Il est réalisé avec 4 rectangles horizontaux et des bandes latérales de part et d’autre.

Ensuite , toutes les pièces sont appliquées avec un point de bourdon machine.

Au-dessus, quatre manchons pour le placer au mur.

Pour le terminer un tissu de fond et un molleton entre les deux.

Le thème est le lapin de Pâques. Celui trouve son origine bien avant l’existence de la chrétienté . Le lapin représente le renouveau ( le printemps ) et l’oeuf est le symbole de la germination. En Lorraine , c’est le lièvre de Pâques.

Le lapin de Pâques, c’est  donc la célébration du printemps !

 

Joyeuses Pâques !