OLIVER

Pour aider au paiement de l’opération du petit Oliver, j’ai ouvert une  boutique sur etsy avec des petits ouvrages fait main. Pour vous faire plaisir, allez y faire un petit tour. Il y a pour toutes les bourses. Le travail est fait main, les tissus viennent de petits magasins ou de jeunes créatrices de chez nous.

Les Créations de Maryse par CreationsdeMaryse sur etsy

IMG_0895

Publicités

Un nouveau bloc : le shoo-fly

Nommé d’après une plante sauvage à fleurs bleues en forme de dôme appelée balai de trèfle , ce bloc de 9 patchs a été créé vers 1850. Il reflète la vie à la ferme. Son arrangement de triangles et de rectangles autour d’un carré central ressemble à un trou à travers lequel des mouches pourraient entrer dans la maison. Pour s’en débarrasser, on mélangeait les sucs de cette plante à du lait et après en avoir bu, les mouches mourraient.IMG_0909

C’est un motif simple et assez joli.

Je l’ai associé à la feuille d’érable, un noeud papillon et une bobine et j’en ai fait une troisième housse de coussin au montage asymétrique pour donner une touche de modernité.

Bien entendu, toujours le modèle portefeuille, très pratique pour la housse.

IMG_0988

coussin patchwork

 

Voilà, j’ai utilisé quatre de mes blocs : le noeud papillon, le nine patch, le sablier et la patte de l’ours . Je les ai reliés entre eux par des petites bandes et des petits carrés pour arriver à la dimension souhaitée pour ma housse qui enveloppe un coussin de 40 X 40 et aussi pour la beauté de la finition.

j’ai cousu une housse portefeuille parce que je les trouve très pratiques.Faciles à enlever pour aller au lavage ou pour être simplement changées et remplacées par d’autres dans un soucis de changement de déco tout simple. Plus facile de redonner du renouveau à votre intérieur par un simple changement de housses que par l’achat d’un nouveau salon  !

Pas de fermeture éclair qui , bien souvent et parfois, rapidement, se détériorent.

IMG_0967

 

l’échelle de Jacob et la bobine

IMG_0899

Le motif de ce blog  permet de faire des combinaisons intéressantes pour la confection d’un plaid par exemple. Si l’on réunit quatre blocs de ce motif, cela donne  déjà une jolie combinaison.

On appelle aussi ce bloc « route vers la californie ».

C’est un nom qui représente le voyage vers l’ouest. La découverte d’or à l’usine de Sutter, une scierie en amont de Sacramento, déclencha une migration massive en Californie en 1849. Par la suite, beaucoup de chercheurs d’or n’ayant rien trouvé,l’agriculture, l’élevage et les entreprises commerciales ont inspiré de nombreuses personnes à gagner leur vie dans cet état.

On peut utiliser les couleurs que l’on veut mais ici, j’ai choisi deux couleurs dominantes. Histoire de goût. Noir pour la route et rouge pour tous les désirs de fortune qui y ont accompagné les voyageurs.

Pas compliqué, il s’agit d’un assemblage de petits carrés et de triangles.

Finalement, le patchwork est un assemblage de motifs géométriques mais certains sont assez compliqués à assembler malgré tout.

IMG_0915

Ici, le motif représente bien une bobine de fil vide. Présente dans touts les maisons à un moment donné. Qui ne coud pas , même un bouton ou un morceau d’ourlet décousu. Alors, tôt ou tard, Mesdames, Messieurs, nous avons cette bobine vide.

Ici aussi, il y a plusieurs techniques pour le réaliser. Je l’ai fait à l’aide de 5 pièces mais on peut le faire avec neuf pièces.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, je ne l’ai pas trouvé si facile que ça à réaliser mais il faut dire que j’ai fait mon propre patron avec les mesures que je désirais, c’est peut être pour ça.

 

La feuille d’érable

Pour réaliser ce bloc, seul deux tissus différents sont nécessaires. Vous pouvez prendre un troisième pour la tige de la feuille. En fait, comme pour beaucoup de bloc, on va construire ce bloc avec la technique du nine patch. Trois rangées de trois carrés.

Il vous faut cinq carrés de la couleur A et  quatre carrés de la couleur B.
Vous réservez trois carrés de la couleur A et deux carrés de la couleur B.

Couleur A  : trois de 6 cm et quatre de 9 cm ( plus 1,5 cm de marges de couture)

Couleur B : deux de 6 cm et deux de  9 cm ( plus 1,5 cm de marges de couture)

Avec un carré A et un carré B , endroit contre endroit, vous tracez une diagonale, vous cousez à 0,75 cm de chaque côté et vous coupez sur votre diagonale, cela vous donnera des carrés de deux triangles.

Vous assemblez vos carrés en trois rangées de trois carrés que vous assemblez selon le dessin de la feuille.
Pour la tige, j’ai coupé un rectangle de tissu que j’ai cousu en appliqué.

Il existe aussi une méthode où on insère son rectangle dans le carré. Ce n’est donc pas un appliqué mais de la couture.

A vous de voir.

img_0908

De A à Z, on continue !

Aujourd’hui, nous allons nous tourner vers le rouge et le noir comme le  roman de Stendhal.

Le noeud papillon .
Le choix des couleurs s’explique : le noeud papillon est utilisé pour se rendre à des soirées ou à des mariages, par exemple, il y a le milieu de la nuit ou celui de la fête,cela dépendra des circonstances.

Plusieurs façons de le réaliser. Deux grands carrés et deux petits de la même couleur. Deux grands carrés d’une autre couleur.

On place un petit carré endroit contre endroit sur un grand carré de couleur différente. Tracer une diagonale sur le petit carré . Coudre sur cette diagonale et ensuite, recouper les angles à 0,75 cm. Cela vous fera quatre carrés à assembler.

Moi, je l’ai réalisé différemment,A partir de cinq carrés. La technique est pourtant moins simple mais j’ai trouvé l’effet joli.

Voici celui réalisé à partir de 4 grands carrés et 2 petits :

img_0905